Avril 2019 – Parution Ouvrage « REPUBLIQUE et RELIGIONS des valeurs communes pour une fraternité partagée »

« République et Religions : des valeurs partagées pour une fraternité partagée »Partant de notre conviction que chaque citoyen français est un et indivisible dans sa personne et ses convictions, le vécu que lui inspire sa foi est-il compatible avec celui que propose la Répu­blique de respecter ? Dans un contexte où la laïcité et le vivre-ensemble sont sans cesse remis en cause, cet ouvrage confronte les valeurs prônées par les trois religions abrahamiques (judaïsme, christianisme, islam) à celles défendues par la République, convaincus qu’une bonne intégration dans la nation exige une véritable reconnaissance réciproque :

  • Chaque citoyen doit reconnaître respecter la République française, ses valeurs fondatrices, ses symboles et ses lois.
  • L’État doit respecter chaque citoyen dans son intégra­lité (origine, culture, religion ou mode de pensée…) tant que ce patrimoine personnel ne s’op­pose pas aux valeurs et aux lois de la République.

Mais une telle reconnaissance réciproque ne peut apparaître que si les valeurs portées par les convictions du citoyen sont compatibles avec celles que la République lui demande de respecter. C’est la clé du vivre-ensemble de façon apaisée.

Certes le dialogue interreligieux est en grand progrès et un dialogue entre la République et les religions sur le thème des valeurs se fait jour, mais quelle sera leur utilité s’ils ne se concrétisent pas dans des actes fondés sur une adhésion à des valeurs partagées ?

Notre cet ouvrage s’attache donc à étudier, en s’appuyant sur l’avis d’éminents spécialistes tant religieux que laïques, les convergences et compatibilités entre les valeurs des religions et celles de la République.

Pour analyser les valeurs que religion ou spiritualité suggèrent au croyant, nous avons clairement distingué deux « axes » :

  • l’axe vertical, celui de la foi et de la liturgie, et donc la rela­tion à Dieu, que nous appelons le « cru »,
  • l’axe horizontal, qui porte sur les relations aux autres, au sein de la société et de l’humanité, que nous appe­lons le «vécu».

S’interdisant de traiter du « crû », domaine des croyances personnelles que la République laïque se doit de respecter, hors toute dérive sectaire, cet ouvrage recherche donc uniquement la convergence des valeurs sur le « vécu ». Pour être le plus objectif possible, il ne s’appuie pas sur des opinions, toujours sujettes à caution, mais sur des données écrites, extraites de sources irréfutables.

L’identification des valeurs à prendre en considération est issu des trois valeurs de la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité », déclinées sous l’éclairage de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Elles sont confrontées à celles issues des textes religieux portant sur le même le « vécu ». L’examen de ces rapprochements permet de constater que les convergences sont nombreuses, et même amplifiées par les évolutions apportées par les textes successifs.

Toutes les conditions semblent donc réunies pour une pleine intégration de chaque citoyen dans la Nation à travers respect réciproque, ouvrant ce faisant, en dépit de certaines divergences, un avenir prometteur aux dialogues interreligieux comme à celui entre République et religions.

Malheureusement ce début du XXIème siècle montre autre chose : refus de reconnaître la République, exacerbation du communautarisme, discours haineux sur les réseaux sociaux …

Comment expliquer cette confrontation ? Que faire pour que la réalité se rapproche de l’attendu ? Pour nous, la cause principale réside dans l’ignorance, par le plus grand nombre, de ce niveau de compatibilité entre les religions et la République.

Il nous revient d’imaginer des voies pour réduire cette ignorance.

NOS PUBLICATIONS République et Religions

2020-06-27T14:23:54+02:0015 juin 2020|Evenements Majeurs|