Bulletin d’information n°5 – Février 2017

I Propositions d’actions vers les mairies

Le CLUB-ECEF en ce début d’année a finalisé son offre d’actions aux mairies. Chacune des actions est désormais argumentée et documentée. Toutes découlent de l’analyse effectuée sur des fêtes et rites, civils et religieux, plus particulièrement ceux civils pour les actions vers les mairies. Elles se situent dans trois catégories

Celle concernant trois rites civils existants : la remise de la carte d’électeur, l’accueil dans la citoyenneté ou naturalisation et le mariage civil. Pour les deux premiers, nous proposons un renforcement de l’engagement citoyen et fraternel que ces rites comportent. Pour les trois, nous proposons une évolution des cérémonies et des documents associés afin de les ouvrir aux valeurs des religions et autres spiritualités appartenant au patrimoine de chacun en y soulignant le fait que ces valeurs sont en majorité en plein accord avec celles de notre République. Nous considérons qu’il y a là occasion d’enrichir les connaissances de chacun envers la République et envers l’autre, pour une meilleure adhésion à vivre en société au sein de la Nation.

Celle concernant deux rites civils nouveaux proposés à toute mairie qui souhaiterait être pionnière en la matière : le parrainage civil et la création de la famille parentale. Le premier existe déjà sous l’intitulé baptême civil mais n’a aucun cadre légal et n’est que peu mis en œuvre tant par les mairies que par les parents. Concernant la famille parentale, nous avons fait le constat qu’il n’existe aucun rituel à la naissance du premier enfant d’une filiation donnée. Or si le message concernant la responsabilité des parents vis-à-vis des futurs enfants est bien présent lors du mariage civil (éventuellement répété en cas de mariage religieux), aujourd’hui, 50% des premières naissances d’une filiation se situe hors couple marié. Nous proposons de pallier ce vide au regard du message d’engagement du ou des parent(s) envers l’enfant en créant un rite de « Création de la famille parentale ». Il serait organisé en mairie. Nous en avons développé la cérémonie (a priori collective) et les supports documentaires (Livret de préparation à la famille parentale p. e.) Concernant le parrainage civil, la voie que nous proposons serait de le positionner en option du rite de la famille parentale, l’accent étant mis sur la qualité et la mission des parrains et marraines. Nous en avons développé et la charte du parrainage civil et le déroulé de la cérémonie.

Celle, ne dépendant pas uniquement des mairies, qui concerne des co-projets mairiesécoles : le recensement citoyen et la charte de la laïcité à l’école ainsi que la création d’une cérémonie républicaine de rentrée scolaire. Concernant le recensement, nous proposons de faire de la dernière année du collège un tremplin pour orienter les élèves vers le recensement citoyen. Concernant la charte de la laïcité à l’école, nous avons proposé son amendement pour y intégrer des éléments tels que ceux évoqués dans les évolutions des rites existants (cf. premier §). Concernant la proposition de création d’une cérémonie républicaine de rentrée scolaire, l’objectif est de faire prendre conscience de l’engagement solidaire élèves/enseignants/parents pour la réussite de l’instruction et l’apprentissage de la citoyenneté, ainsi que d’initier cet apprentissage chaque année scolaire. En effet nous proposons un tel rite de la première année de primaire à la dernière année de collège. Nous avons développé l’ensemble des contenus associés à ce rite. Dans ces trois cas, il s’agit plus de l’implication d’élus envers le champ de l’éducation que d’une action directe de la mairie.

Le CLUB-ECEF est donc prêt au déploiement de ces actions, soit en apporteur de dossier, soit en soutien et conseil. Diverses mairies ont déjà été contactées comme prospects potentiels.

II Loi Egalité et Citoyenneté

Depuis les premiers éléments fournis dans le Bulletin d’Information N° 3 d’octobre 2016, la loi n° 2017-86 relative à l’égalité et à la citoyenneté a été promulguée le vendredi 27 janvier 2017. Monsieur Patrick Kanner, Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, en a été l’un des trois principaux rédacteurs. Début 2014, nous avions adressé au ministre notre ouvrage historique concernant la convergence des valeurs et l’avions informé de nos travaux vers l’émergence de propositions d’actions. Il nous avait alors écrit en retour (extraits) : « J’ai pris connaissance de ce document avec grand intérêt et tiens à vous remercier de cet envoi qui a retenu toute mon attention. Votre démarche est intéressante et vos propositions feront l’objet d’un examen attentif dans le cadre de la mise en œuvre des différentes mesures retenues lors du Comité interministériel po ur l’égalité et la citoyenneté… Je tiens à vous faire pa rt de ma reconnaissance pour cette contribution qui aspire à faire vivre la République en chacun de nous, et reste bien entendu à votre disposition. »

Nous ne sommes donc pas surpris de relever dans le texte de la loi des locutions proches de nos propositions dont, à titre d’exemple, l’intitulé du premier chapitre du Titre 1er (EMANCIPATION DES JEUNES, CITOYENNETE ET PARTICIPATION) à savoir « Encourager l’engagement républicain de tous les citoyens et les citoyennes pour faire vivre la fraternité ».

III Conciliateurs de Justice

A la demande du Président de l’Association des Conciliateurs de Justice de la Cour d’Appel de Versailles, une présentation des travaux et propositions d’action du CLUB-ECEF sera faite lors de son conseil d’administration du 20 mars. Le but est de parvenir, en soulignant la synergie possible entre leur engagement et celui du CLUB-ECEF, à développer des contributions réciproques.

IV Prochaine réunion plénière du CLUB-ECEF

Elle est programmée le mercredi 22 mars 2017 à 17 heures

V Assemblée Générale Ordinaire du CLUB-ECEF

Elle est programmée le mercredi 22 mars 2017 à 19 heures

2017-02-24T09:04:32+00:0024 février 2017|Bulletins d'information|